Quelles améliorations apporte IFC4 ?

Quelles améliorations apporte IFC4 ?

12 mars 2022 0 Par Master

Dans l’ensemble, IFC4 visait à améliorer la cohérence de l’ensemble du schéma, à réduire et à optimiser un fichier après avoir rempli le modèle avec des ensembles de données.

L’un des objectifs était de permettre des résultats plus cohérents des exportations IFC et de permettre l’aller-retour des modèles IFC (exportation d’un logiciel et importation vers un autre pour un développement ultérieur).

Quelques améliorations dans le schéma :

  • Correction des problèmes techniques connus de l’IFC2x3.
  • Les sous-types d’éléments de construction permettent désormais un échange paramétrique de leur forme, matériau et type d’élément.
  • Quantité de base normalisée ajoutée à la spécification IFC. Fini les ensembles de propriétés multiples avec des quantités dépendant de quel logiciel proviennent-elles ?
  • Prise en charge des calculs énergétiques et des simulations avancées.
  • Défini dans la norme ISO 16739-1:2018.
  • Lier la définition de propriété IFC au dictionnaire de données buildingSMART permettant ainsi d’utiliser les langues et les classifications nationales.
  • Ajout de la prise en charge des surfaces et des courbes b-spline. Bienvenue à la géométrie arrondie et adieu les courbes en forme de polygone ! Cela devrait augmenter considérablement les performances des modèles contenant une quantité importante de courbes (tels que les modèles de tuyauterie, de renforcement ou de façade).
  • Améliorez le travail avec 4D en simplifiant la définition des temps de tâche, des calendriers de travail et des plannings.
  • Attacher des valeurs de coût à l’article non comme une relation. Cela accélère les modèles qui utilisent des ensembles de données 5D.
  • Interopérabilité améliorée entre le BIM et le SIG.
  • Introduction de l’entité du système de distribution, amélioration de la sémantique et prise en charge de nouveaux éléments pour mieux capturer le domaine des services de construction.
  • Améliorer la lisibilité de la documentation technique pour faciliter le processus de mise en œuvre.
  • Permettre l’extension d’IFC aux infrastructures : ponts, voies ferrées, routes et autres domaines (l’équipe de développement travaille sur les extensions elles-mêmes pour la dernière version 4.3).
  • La version 4.3 déprécie l’entité IfcBuildingElementProxy. Je traduis que buildingSMART était à peu près sûr qu’ils couvraient tous les éléments des classes IFC disponibles. Ce qui est très bien.

Comme vous le voyez, les changements sont importants et englobent tout le spectre des cas d’utilisation et du flux de travail BIM. Passionnant !

Source : https://bimcorner.com/what-can-ifc4-bring-to-the-industry/

Vous aimerez aussi: