IFC et BIM explications !

IFC et BIM explications !

24 juin 2020 0 Par Bim-master

On entend de plus en plus parler d’IFC ces derniers temps, mais qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que cela a à voir avec la modélisation des informations du bâtiment (BIM)?

Qu’est ce que l’IFC ?

Commençons par citer Wikipedia :

Le modèle de données IFC (Industry Foundation Classes) est une spécification neutre et ouverte qui n’est pas contrôlée par un seul fournisseur ou groupe de fournisseurs. Il s’agit d’un format de fichier orienté objet avec un modèle de données développé par buildingSMART (International Alliance for Interoperability, IAI) pour faciliter l’interopérabilité dans l’industrie du bâtiment, et est un format couramment utilisé pour la modélisation des informations du bâtiment (BIM).

Ce que cela veut simplement dire, c’est; L’IFC vise à devenir une norme mondiale pour l’échange de données BIM.

IFC est communément appelé format d’échange. Ce n’est pas tout à fait correct. Premièrement, IFC est un schéma, pas un format. Mais c’est probablement une discussion pour une autre fois. Concentrons-nous sur la partie échange. Le flux de travail IFC actuel ne prend pas en charge l’échange de données dans la mesure où je peux commencer la modélisation dans un logiciel, effectuer une exportation IFC vers une autre application et continuer la modélisation sans interruption. Il est plus juste de considérer IFC comme un moyen de référencer ou d’archiver le contenu d’un modèle.

Il serait plus judicieux de présenter l’IFC comme le PDF du BIM. Comme le PDF, un fichier IFC est une copie figée du contenu original. Il peut être visualisé, mesuré, utilisé pour la détection des conflits, l’estimation des coûts, la simulation et d’innombrables autres utilisations, mais ne doit pas être modifié.

Par exemple, dans l’idéal je pourrais développer mon modèle de bâtiment virtuel dans Revit, puis l’envoyer à notre équipe d’intérieur qui utilise ArchiCAD. Il peut également être envoyé à nos ingénieurs qui utilisent Tekla. Avant le type de fichier standard IFC, cela aurait été un cauchemar. Considérant que Revit, ArchiCAD, Tekla peuvent se parler, mais pas facilement! L’IFC vise à résoudre ce problème, afin qu’il ne soit pas si important. Nous attendons vivement la solution optimale !

Vous pouvez en savoir plus sur la norme IFC sur buildingsmart.com !

Source : https://www.modlar.com/blog/ifc-bim-explained

Vous aimerez aussi: